FMC Group services banner

Portage Salarial en Afrique du Sud

Grâce à son emplacement stratégique au cap sud de l’Afrique, à son appartenance au groupe des économies émergentes BRICS et à son intégration dans la zone de libre-échange continentale africaine, l’Afrique du Sud offre un grand potentiel commercial aux entreprises qui souhaitent étendre leur activité sur le continent africain. Le pays dispose de l’une des meilleures infrastructures routières, logistiques et de communication d’Afrique et accueille déjà des centaines de multinationales, dont beaucoup l’utilisent comme hub régional.

L’un des moyens les plus simples pour les entreprises de mesurer concrètement leur potentiel commercial en Afrique du Sud est d’embaucher des employés locaux par le biais de la location de personnel. Ce service permet aux entreprises de pénétrer le marché sud-africain sans avoir à créer une entité juridique locale. Il permet également aux dirigeants d’entreprises de se consacrer entièrement à leurs stratégies de croissances et de ne pas se soucier de la gestion administrative quotidienne des employés.

company logo of FMC Human Resources

Prenez contact avec nous

Stephan Dorn FMC Group

Contenu :

  • Avantages du portage salarial en Afrique du Sud
  • Services de portage salarial offerts par le groupe FMC
  • Avantages du marché sud-africain
  • Recrutement en Afrique du Sud
    • Salaire minimum et paie
    • Cotisations sociales et impôts
    • Heures de travail et heures supplémentaires
    • Jours de vacances
    • Congé parental et congé de maladie
    • Période de préavis

Avantages du portage salarial en Afrique du Sud

  • L’envoi de personnel en Afrique du Sud par le biais de portage salarial permet aux clients d’étendre rapidement leur activité en Afrique du Sud et d’atteindre le vaste marché de consommation africain, grâce à la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA).
  • Le portage salarial offre aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin et réduit les coûts financiers et le temps nécessaires à l’expansion sur un nouveau marché.
  • Le portage salarial aide les clients à déléguer l’aspect administratif de la gestion des employés afin de concentrer toute leur énergie sur les décisions commerciales qui contribuent directement à la croissance.

Services de portage salarial offerts par le groupe FMC

  • Sélection des candidats en fonction des besoins et des critères du client ;
  • Recrutement des meilleurs candidats après approbation du client et négociation du contrat de travail ;
  • Gestion de la paie selon les normes internationales ;
  • Paiement des cotisations sociales et des impôts conformément au droit du travail sud-africain ;
  • Paiement d’autres dépenses et indemnités au nom du client ;
  • Suivi des congés payés et des vacances des employés selon le contrat de travail ;
  • Négociation et mise en place d’une assurance privée pour les employés, si nécessaire ;
  • Communication continue avec le client en ce qui concerne la gestion de ses employés.

Flux de gestion et de rapports des services de location d'employés

Management and Reporting Flow Chart

Avantages du marché sud-africain

  • L’Afrique du Sud est l’un des marchés émergents les plus prometteurs au monde. Le pays est membre du groupe économique des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et jouit d’une position très privilégiée dans le système commercial mondial, grâce à son emplacement stratégique.
  • Alors que la plupart des économies africaines sont fortement basées sur l’agriculture, l’Afrique du Sud bénéficie d’une économie très diversifiée où les secteurs de la fabrication et des services sont florissants. Le secteur tertiaire – notamment la finance et les services aux entreprises, le commerce, la restauration et les services d’hébergement, ainsi que les services de transport, de stockage et de communication – contribue à environ deux tiers du PIB sud-africain, tandis que le secteur industriel en représente environ 30 %, ce qui fait du pays l’un des plus industrialisés du continent.
  • L’Afrique du Sud accueille plus de multinationales que tout autre pays africain, grâce à son écosystème favorable. Les entreprises étrangères considèrent le pays comme un hub pour l’innovation, la tech et la fintech. En 2020, l’Afrique du Sud a enregistré plus de 3,2 milliards de dollars d’investissements directs étrangers.
  • S’implanter en Afrique du Sud permet aux entreprises de bénéficier de l’AFCFTA et leur donne accès à un marché de plus de 1,2 milliard de consommateurs. L’Afrique du Sud a été l’un des premiers pays à ratifier l’AfCFTA et à exprimer sa volonté de rendre l’accord opérationnel.
  • L’Afrique du Sud possède l’une des infrastructures informatiques et technologiques les plus avancées d’Afrique, ce qui en fait une destination attrayante pour les investissements dans le secteur des IT. Le pays dispose également d’infrastructures aériennes, maritimes et routières de classe mondiale.

Recrutement en Afrique du Sud

Salaire minimum et paie

  • Le salaire minimum en Afrique du Sud est fixé à 23,19 ZAR (environ 1,40 EUR) par heure.
  • Il n’existe pas de cycle de paie fixe en Afrique du Sud. Il dépend de l’accord entre l’employeur et l’employé et peut être hebdomadaire, bihebdomadaire ou mensuel.
  • La prime de salaire du 13e mois n’est pas obligatoire mais elle est habituelle en Afrique du Sud. Elle est généralement versée en décembre.

Cotisations sociales et impôts

Contributions de l’employeur
Taxe de développement des compétences 1%
Assurance chômage 1%
Total 2%
Contributions des employés
Assurance chômage 1%
Total 1%
Impôt sur le revenu des employés
Jusqu’à 226 000 ZAR par an 18%
Entre 226 001 ZAR et 353 100 ZAR 40 680 ZAR

+ 26 % du montant supérieur à 226 000 ZAR

Entre 353.101 ZAR et 488.700 ZAR 73 726 ZAR

+ 31% du montant supérieur à 353.100 ZAR

Entre 488.701 ZAR et 641.400 ZAR 115 762 ZAR

+ 36 % du montant supérieur à 488 700 ZAR

Entre 641.401 ZAR et 817.600 ZAR 170 734 ZAR

+ 39 % du montant supérieur à 641 400 ZAR

Entre 817.601 ZAR et 1.731.600 ZAR 239 452 ZAR

+ 41 % du montant supérieur à 817 600 ZAR

À partir de 1 731 601 ZAR 614 192 ZAR

+ 45% du montant supérieur à 1.731.600 ZAR

 

Heures de travail et heures supplémentaires

  • En Afrique du Sud, la durée du travail ne peut dépasser 45 heures par semaine et neuf heures par jour.
  • Le paiement des heures supplémentaires est obligatoire en cas de dépassement de la limite d’heures de travail. Les heures supplémentaires ne peuvent pas dépasser 10 heures par semaine.
  • Les heures supplémentaires sont payées à un taux de 150 % du salaire normal les jours ouvrables normaux et de 200 % les week-ends et les jours fériés.
  • Les employés qui gagnent plus de 205 433,30 ZAR (environ 12 250 EUR) par an n’ont pas droit à la compensation des heures supplémentaires.

Jours de vacances

  • Les employés en Afrique du Sud ont droit à 15 jours de congés payés par an.
  • L’Afrique du Sud célèbre 12 jours fériés :
    • Jour de l’an : 1er janvierst
    • Journée des droits de l’homme : 21 marsst
    • Vendredi saint : Entre fin mars et fin avril
    • Journée de la famille : 18 avrilth
    • Fête de la liberté : 27 avrilth
    • Fête du travail : 1er maist
    • Journée de la jeunesse : 16 juinth
    • Journée nationale de la femme : 9 aoûtth
    • Journée du patrimoine : 24 septembreth
    • Journée de la réconciliation : 16 décembreth
    • Le jour de Noël : 25 décembreth
    • Journée de la bonne volonté : 26 décembreth

Congé parental et congé de maladie

  • En Afrique du Sud, les femmes salariées ont droit à un congé de maternité non rémunéré de quatre mois. Le congé peut être pris à partir de quatre semaines avant la date d’accouchement et l’employée ne peut pas reprendre le travail avant au moins six semaines après l’accouchement. Le fonds d’assurance chômage peut indemniser un maximum de 60 % du salaire normal de l’employée pendant le congé de maternité. Les paiements sont effectués pour une durée maximale de 121 jours.
  • Les nouveaux parents peuvent prendre jusqu’à 10 jours de congé parental non rémunéré après la naissance de leur enfant.
  • En Afrique du Sud, les salariés ont droit à un congé de maladie payé de 30 à 36 jours par an après leurs six premiers mois de service. La durée du congé de maladie payé dépend des heures de travail de l’employé. Les employés qui travaillent moins de 24 heures par mois n’ont pas droit à un congé de maladie payé. Le nombre de jours de congé de maladie est calculé sur un cycle de trois ans et peut être reporté d’une année sur l’autre jusqu’à ce qu’il soit remis à zéro après la troisième année. Les employeurs doivent payer 100 % du salaire de leurs employés pendant les congés de maladie payés.
  • Si l’employeur donne son accord au cours du processus d’embauche, les étudiants qui travaillent peuvent prendre deux jours de congé payé par matière et par an, avec un maximum de 10 jours. Les congés d’études supplémentaires au-delà de 10 jours peuvent être pris en tant que congés non payés.
  • Les employés qui sont victimes d’un accident du travail et qui ont besoin de plus de quatre jours de congé ont droit à 75 % de leur salaire normal pendant un maximum de trois mois, couverts par l’employeur. Ensuite, ils doivent demander une indemnisation similaire au Fonds de Compensation Sud-Africain. Les employeurs ont le droit de demander le paiement du Fonds de compensation pour les trois premiers mois également.

Période de préavis

  • Les employés ayant moins de six mois d’ancienneté doivent donner un préavis d’une semaine avant de quitter leur emploi.
  • Entre six mois et un an de service, les employés doivent donner un préavis de deux semaines.
  • À partir de la deuxième année de service, les employés doivent informer leur employeur quatre semaines avant leur départ.

Disclaimer: Although we carefully researched and compiled the above information, we do not give any guarantee with respect to the actuality, correctness, and completeness.